woman portrait

Reproduire la couleur de la peau facilement à l’aquarelle | Easy Colour mixing : skin tones with watercolour

J’aime beaucoup peindre les portraits à l’aquarelle. Je trouve qu’il y a pratiquement quelque chose de magique dans le processus et dans le fait de voir apparaître un visage sur un morceau de papier.  Aussi, en scrutant le faciès d’une personne en détail, on découvre toutes sortes de petites particularités qu’on n’avait pas remarquées au premier abord et qui rendent cette personne d’autant plus unique, spéciale et belle. I love to paint portraits with watercolour. It’s almost like magic to see a face appearing on a piece of paper. Moreover, when I observe someone’s face, I often discover some particularities that I didn’t noticed before. These new details often make this person even more unique, special and beautiful. 

Bien entendu, la réussite d’un portrait nécessite avant tout de bonnes habiletés en dessin. Mais une fois les traits placés, quelles couleurs doit-on choisir pour reproduire toute la richesse des tonalités de la peau? Of course, it’s necessary to have some good drawing skills to create nice portraits. But when the sketch is done, which colours do we choose to create accurate skin tones?

J’ai envie de faire un petit exercice avec vous : prenez le temps de regarder la paume et le dos de votre main. Observez la panoplie de couleurs qui s’y trouvent. Quand je regarde ma main, je vois que le rose, le beige et le brun sont certes prédominants, mais je perçois aussi des teintes de bleus, de gris, de verts, de mauves et de jaunes à cause de tous les vaisseaux sanguins et les différentes structures qu’il y a sous ma peau, mais aussi à cause des ombres et des lumières. Cette richesse de différentes teintes est intéressante à considérer pour insuffler de la «vie» à un portrait! I want to do a little exercise with you : please look carefully at your hand. Observe closely the scope of colours on the palm and the back of your hand. When I look at my hand, I mostly see pink, beige and brown. But when I observe closely, I also see some shades of blue, grey, green, purple and yellow because of all the structures that are hidden under my skin and also because of the lights and the shadows on my hand. It’s interesting to paint all these shades to bring your painting «to life».  

Voici quelques petits trucs simples et rapides pour créer votre «base de couleur peau».  Avec 3 couleurs très communes en aquarelle, j’ai pu réaliser facilement et très rapidement ces 16 tons de peau. J’ai utilisé le Terre d’Ombre Brûlée, le Rose Permanent et le Jaune Cadmium. I have some easy quick tips to create a good base for skin tones. With only 3 quite common watercolour paints, I created 16 different skin tones. I used Burnt Umber, Permanent rose and Cadmium Yellow.

Pourquoi ces couleurs? D’abord, j’ai choisi le Terre d’Ombre Brûlée parce que je considère que les couleurs «terre» sont une absolue nécessité pour peindre la peau! C’est souvent avec une couleur «terre» que j’amorce mon mélange de couleur peau. D’ailleurs, peu importe l’origine ethnique de la personne dont vous faites le portrait, le brun vous sera utile! Pour les peaux caucasiennes,  j’éclaircie le brun avec beaucoup d’eau et pour les peaux foncées, j’ajoute tout simplement moins d’eau à mon mélange! Facile de même! Par la suite, j’aime bien ajouter du rose au mélange pour rendre le brun plus vivant! Selon la carnation de la peau de la personne dont je fais le portrait, je vais ajuster la quantité de rose que j’ajoute au mélange. Je fais toujours plusieurs tests sur des retailles de papier pour m’assurer que je me dirige dans la bonne direction avec mon mélange de couleurs. J’ajoute souvent du jaune à la fin quand je veux atteindre des tons plus beiges. Je peux aussi ajouter une petite touche de bleu, de vert ou de mauve. Why these colours? First of all, I choose Burnt Umber because I think that earth tones are absolutely necessary to paint skin! Most of the time, I begin my skin colour mixes with earth tones. No matter the ethnicity of the person you want to paint, brown colours are always useful to paint skin. For pale skins, I add a lot of water in the brown mix and for darker skin tones, I add less water. Pretty easy, isn’t it? After that, I like to add some pink in the brown mix to make the colour more vivid. I always test the colour mix on a scrap of watercolour paper just to be sure that I’m going in the good direction. Finally, I often add a little bit of yellow when I want a beige colour. Sometimes I also add some blue, green or purple shades.

 Dans les exemples que je vous montre dans cet article, j’ai seulement utilisé le Terre d’Ombre Brûlée, le Rose Permanent et le Jaune Cadmium et j’ai pu créer 16 tons différents en quelques minutes. Et j’aurais pu en créer plusieurs autres! C’est dire à quel point on peut arriver à créer une grande déclinaison de tons de peaux, simplement en jouant avec la quantité de couleurs et la quantité d’eau qu’on met dans notre mélange de peinture aquarelle! In the colour exemples that I showed you in this post, I only used Burnt Umber, Permanent rose and Cadmium Yellow and I made 16 different skin tones in minutes! And I could have done a lot more!  We can make a lot of different skin tones just by changing the quantity of each colours and the quantity of water that we add to the  watercolour mix.

J’espère que cet article vous aura été utile! Je vous souhaite une bonne journée et beaucoup de succès avec vos portraits! I hope this post will be useful for you! I wish you a good day and a lot of success with your next portraits!

Ode aux portraits | Ode to portraits

Dernièrement, j’ai peint le portrait d’une femme à l’aquarelle. Ça faisait si longtemps que je n’avais pas peint un portrait, habituellement, je dessine des portraits, je ne les peins pas. Et, pendant la création, je me suis demandé… pourquoi?! Pourquoi n’ai-je pas tendance à utiliser l’aquarelle, mon médium préféré de surcroit (!!!), quand je réalise des portraits? Je n’ai pas trouvé de réponse claire à cette question… ce que je sais par contre, c’est que j’ai vraiment adoré l’expérience.  Et ça m’a vraiment donné l’envie d’en faire d’autres, des portraits à l’aquarelle! Ce portrait dont je vous parle, c’est celui de Jane Goodall,  une femme d’exception. Pour renouer avec les portraits à l’aquarelle, je suis heureuse d’avoir choisi cette femme avec une grande expérience de la vie. Je trouve que trop souvent, les portraits de femmes qui apparaissent dans mon flux Instagram représentent des jeunes femmes sans «imperfections», dotées d’une peau bien lisse et claire. Je trouve que les plis, les rides, les bourrelets, les différentes textures sont tellement plus intéressants (et complexes!) à étudier, à observer et à dessiner, qu’un corps bien lisse, symétrique et uniforme. Je me rappelle que dans mes cours de dessin, au cégep et à l’université, j’ai toujours préféré dessiner les corps qui ne correspondent pas aux canons de beauté bien lisses des magazines. Jane Goodall a 84 ans et c’est une femme magnifique. J’ai adoré peindre son visage. Je conseillerais à toutes personnes complexées par ses «défauts», enfin, ses traits qui sont perçus comme étant des défauts, de dessiner ou de peindre des portraits. Je me suis surprise à trouver une grande beauté dans les rides, les différents tons de peau et les taches… dans le fond, toutes des particularités qui font en sorte que chaque visage est unique. Et pour moi, qui redoute de vieillir, ce fut un exercice très thérapeutique. À répéter sans modération.

Je vous laisse avec quelques images du portrait et de son «making of».

Bonne journée!

----------------------

Recently, I painted a woman portrait in watercolor ... It's been a while since I have painted a portrait, usually I draw portraits, I don’t paint them. And, during the creation, I wondered ... why?! Why don’t I use watercolor, my favorite medium (!!!), when I create portraits? I didn’t find a clear answer to this question ... what I know for sure, is that I really loved the experience. And it made me want to paint more watercolor portraits! The portrait I'm talking about is the one of Jane Goodall, an exceptional woman. To reconnect with watercolor portraits, I am happy to have chosen this woman with a great experience of life. I find that a lot of women portraits that appear in my Instagram feed represent young women with no "blemishes", with a smooth and clear skin. I find that body with curves, lines and wrinkles, are much more interesting (and complex!) to study, to observe and to draw, than a perfectly smooth, symmetrical and uniform body. I remember that in my drawing classes, at college and university, I always preferred to draw bodies that don’t correspond to the beauty cannons of magazines. Jane Goodall is 84 and she is beautiful. I loved painting her face. I would advise all those who have complexes to draw/ paint portraits and figures. While I was painting, I found a great beauty in wrinkles, different skin tones and spots ... these features that make each face unique. And for me, who is afraid of growing old, it was a very therapeutic exercise. To repeat without moderation.

Here are some pictures of the portrait and its "making of".

Have a good day!