Quelques expérimentations…!

Ouf! Je me relâche beaucoup trop dans mon écriture de billets pour le blogue! Faut croire que je profite bien (trop!) des vacances!

Depuis un petit moment, j’avais envie d’explorer le collage, une technique d’illustration que je trouve très belle et ludique. Parmi les illustrateurs que j’apprécie le plus et qui pratiquent cette technique, il y a Manon Gauthier. Je trouve les collages qu’elle conçoit si poétiques!

Bizarrement, je n’avais encore jamais osé essayer le collage, avant cet été.  Pourtant, le collage s’allie à merveille avec une autre de mes passions (on pourrait aussi dire fixation!!) : réduire la quantité de déchets que je produis! Je ne sais pas si c’est une technique que je continuerai à utiliser à l’avenir, mais voici quelques-unes des expérimentations que j’ai réalisées jusqu’à maintenant, la plupart dans mon carnet de croquis.

Des podcasts et la mer

Lorsque je dessine et peinture, j’adore écouter des podcasts (ou balados en bon français!). Cette semaine, j’ai découvert le super podcast Creative Pep Talk, du dynamique illustrateur Andy J. Pizza.  Par ce podcast, Andy poursuit l’objectif d’aider les artistes à se développer, à trouver leur voie et à rester motivés dans leurs cheminements artistiques.

Je trouve qu’Andy et ses collaborateurs/invités donnent d’excellents conseils et j’ai appris beaucoup en les écoutant. Par exemple, si l’on désire avoir des commandes relativement à un domaine spécifique de l’illustration, il faut d’abord commencer à créer pour ce domaine, même si on n’y obtient pas encore de commandes réelles. C’est l’un des conseils qui m’a le plus interpelée jusqu’à présent. J’aimerais beaucoup faire de l’illustration éditoriale, et je me suis dit qu’il serait intéressant de concevoir des illustrations portant sur un sujet qui me tient à cœur, en attendant de recevoir des commandes dans ce secteur! J’ai donc commencé une petite série d’illustrations portant sur le thème de la pollution dans les cours d’eau et les océans.  En voici quelques-unes.

À la boulangerie

J’aime les viennoiseries. En fait, c’est faux… La vérité, c’est que J’ADOOOOOOORE les viennoiseries! Je suis une fidèle cliente de boulangeries, car je n’ai pas la patience ni le talent pour les faire moi-même!

Ce que je peux faire moi-même par contre, c’est les illustrer! J’en ai peint quelques-unes la semaine passée, durant mes projets personnels. J’ai pensé qu’ensemble elles pourraient faire un superbe motif pour des nappes, des serviettes de table, des tabliers, des napperons… Et pendant que j’écris ça, je me dis que ça pourrait aussi faire un t-shirt génial… Enfin, selon mes goûts à moi!

Cette semaine j’ai donc créé un motif avec mes viennoiseries et je l’ai déposé en ligne, sur ma boutique Spoonflower. Le motif sera disponible pour la vente sous peu! En attendant, j’ai commandé deux yards de lin pour faire des serviettes de table, que je pourrai trimballer avec moi au resto au lieu d’utiliser les serviettes de papier jetables du commerce (objectif de diminution des déchets!).

Et bon, pendant qu’on y est, je trouvais que ça pourrait faire de beaux fonds d’écran! Je les partage ici. Vous pouvez les télécharger pour votre ordinateur ou votre téléphone. Pour les amateurs de biscuits, en voici un deuxième pour le téléphone! En espérant qu’ils ne créeront pas trop de rages de sucre!

Wannabe écolo

J’ai toujours dit que la protection de l’environnement c’est important, mais avant cette année, mes actions ne reflétaient pas du tout mes paroles. À part faire de la récupération et donner mes objets usagés à des magasins d’articles de seconde main, je ne prenais pas d’actions concrètes pour protéger l’environnement. 

Pour remédier à ça, j’ai changé beaucoup de choses dans mon mode de vie depuis quelques mois afin de devenir plus active quant à la protection de l’environnement. D’ailleurs, quand je ne dessine pas, je passe beaucoup de temps à m’instruire sur le courant «zéro déchet» et sur le «minimalisme», ainsi qu’à fabriquer toute sorte de recettes maison pour remplacer les produits suremballés et peu naturels du commerce! D’ailleurs, comme ça occupe grandement mes pensées ces temps-ci, mes préoccupations environnementales ressortent dans mon carnet de croquis et mes projets personnels!

J’ai modifié ma façon de consommer, qui a beaucoup diminué! Pour l’épicerie, je favorise les produits frais du marché, les aliments non transformés et le vrac pour diminuer les emballages. J’achète rarement de la viande. Pour les transports, j’ai une voiture électrique que je partage avec mon mari, mais nous favorisons tout de même le vélo, la marche et le covoiturage. Nous travaillons maintenant tous les deux de la maison, ce qui a entrainé un impact majeur sur notre usage des transports! Nous avons également commencé à composter et nous avons accueilli quelques fines herbes et légumes sur notre balcon. Pour les produits d’hygiène, j’essaie de les fabriquer moi-même de plus en plus. Quand j’en achète, je tente de trouver des produits fabriqués au Québec, faits avec des matières naturelles, non testés sur les animaux et emballés avec des matières réutilisables. Bref, je tente de privilégier les alternatives qui me permettent de réduire mes déchets au maximum! Il y a encore beaucoup à faire, mais c’est un début! 

Au départ, je craignais que tous ces changements me rendent la vie dure, moi qui étais plutôt du type grande consommatrice et fashionista il y a encore moins d’un an… Mais finalement, ce nouveau mode de vie me plait énormément et j’apprécie beaucoup sa simplicité. Au final, moins de temps passé dans les magasins et plus de temps de qualité avec les personnes que j’aime et ça c’est vraiment génial. Donc me voilà maintenant une artiste/illustratrice écolo et fière de l’être! 

Etsy et tricot

Ces temps-ci, je passe beaucoup de temps à préparer l’ouverture de ma boutique Etsy, que je compte lancer dans les prochains mois! Dans cette boutique, j’aimerais présenter des affiches (art prints), des cartes de souhaits et des signets faits à partir de mes dessins et mes peintures.

J’ai reçu cette semaine le matériel que j’avais commandé pour les envois postaux. J’ai maintenant mon propre entrepôt de cartons ondulés, d’enveloppes rigides et de ficelles de toutes sortes de couleurs dans mon petit atelier! Tout ce bazar a nécessité une certaine réorganisation de la pièce d’ailleurs… Mais c’est super motivant de voir ce projet se concrétiser de plus en plus!!

JDufour_Aquarelle_Plomb_TricotCoeur_2017_web.jpg

Cette semaine, l’approche de la fête des Mères m’a inspirée. J’ai créé cette illustration à la gouache, l’aquarelle et au graphite, en pensant à ma mère qui tisse et tricote beaucoup!

Ce cœur tricoté trouvera peut-être une petite place sur ma boutique!

Bonjour!

Bienvenue sur mon blogue! Bloguer, c’est quelque chose de nouveau pour moi! Ici, je tenterai de publier un nouveau billet à chaque semaine à propos de mon travail, des choses qui me passionnent, des personnes qui m’inspirent, de mes apprentissages et de mes questionnements...  Surtout, je compte aborder mon parcours, ou comme je me plais à l’appeler : «mon aventure», à l’intérieur de mon nouveau travail d’illustratrice indépendante et d’artiste peintre.

J’ai choisi de me lancer comme illustratrice et artiste travailleuse autonome à temps complet en janvier 2017. J’ai auparavant été designer graphique, mais aussi orthophoniste.

josiannedufour_ancre_2017.jpg

Auparavant, l’idée de quitter un emploi salarié pour me lancer dans le travail autonome m’angoissait énormément. Je ne me considérais pas comme une entrepreneure. Aussi, je ne viens pas d’une famille d’artistes, mais plutôt d’une famille de professionnels de la santé! Mes proches m’ont toujours encouragée dans mes projets artistiques, mais malgré mes études et mes expériences positives dans le domaine, ça m’a pris du temps pour accepter/accueillir/embrasser mes rêves d’arts et d’illustrations! Dernièrement, malgré mes craintes, j’ai décidé de me lancer et de vérifier s’il était possible pour moi de vivre de mon art (Peut-être est-ce à cause de la crise de la trentaine qui vient de sonner…?!). J’ai donc pris la décision que pendant l’année 2017, je m’y consacrerais entièrement, et ce à temps complet!

Si le cœur vous en dit, vous pourrez me suivre dans mon périple, notamment via les billets que je publierai sur ce blogue!

À l’aventure!